page d’accueil
du 26 juin au 2 juillet 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 


"David Hockney, Garden, 2015, acrylique, 122 x 183
clic=zoom (courtoisie David Hockney et Centre Pompidou)


 

> cette splendide oeuvre récente (2015) de David Hockney trouve son inspiration chez les grands peintres qu’il admirait : Matisse pour le trait et les couleurs, Van Gogh et Dufy dont il reprend les touches [Chris Stephens]
> la recherche sur la couleur est une des grande préoccupations de Hockney : dès l’origine il a retenu de Matisse l’usage de couleurs expressives pour manifester sa joie de vivre ; à tel point qu’il a même appliqué les couleurs du Sud à ses paysage nordiques, ce qui leur donne un aspect curieux mais proche des blés de van Gogh
> David Hockney, célèbre pour ses magnifiques piscines les utilise comme autant d’études de nuances de bleu, par les transparences selon les éclairages, les vaguelettes et autres… splatchs : voir le tableau emblématique A Bigger Splash qui date de 1967
> voir nos commentaires ci-dessous sur la magnifique et exceptionnelle rétrospective David Hockney à voir jusqu’au 23 octobre 2017 au Centre Pompidou

 

 Edito :
 

écoles d’art, les vraies et fausses

> fin des études, diplômes, larmes, joies et.. fête ! ceci dans les Ecoles, car les écoles, elles, perdurent... mais... de quoi parle-t-on ?

> commençons par une vraie de vraie : les Beaux-Arts de Paris (ENSBA), qui commémore son bi-centenaire en 2017 ; elle s’ouvre à vous, public, pendant 4 jours de "portes ouvertes" et de fêtes ; notre choix de visite :
- sur le quai Malaquais : Felicità 17 l’exposition des diplômés félicités de 2016, 13-19h (reportage)
- à l’entrée rue Bonaparte : visite libre des 40 ateliers en présence des étudiants, jeudi 29, 18-22h, vendredi 30 et samedi 1er juillet, 11-20h ; dans la Chapelle, des étudiants présentent leurs œuvres exposées à la Nuit des Musées ; et la librairie propose des ouvrages à petits prix
- à Saint-Ouen, dans les Puces, les Beaux-Arts ont installé depuis quelques années de grands ateliers dits de pratiques lourdes : à visiter samedi 1er, 14-18h, dimanche 2, 11-18h (reportage) (plus d’informations)

> toujours dans les "vraies Ecoles" : si vous vous intéressez à une formation en art, design et leurs métiers, il est un peu tard pour vous inscrire, mais Almanart vous les liste ici en fonction de vos aspirations (informations à vérifier car plusieurs écoles communiquent mal)

> alors il y a donc de fausses "écoles" ? oui, sous forme de faux-frères étymologiques : par exemple que signifie "école de Barbizon" avec un petit "é" ? un simple rassemblement d’artistes qui, dès 1830, se sont groupés au village de Barbizon proche de Paris, dans le désir de peindre la vraie nature (explications)

anecdote : en 1849 la ligne Paris-Melun emmène d’audacieux artistes parisiens à côté de Barbizon, où les attend l’auberge Ganne, devenue le Musée de l’École de Barbizon en 1995 ; ces braves se lèvent à l’aube et transportent leur encombrant matériel au cul des vaches qui vont aux champs ; ils n’y reviennent qu’au coucher du soleil ! L’aventure se répète à l’école de Pont-Aven, "ouverte" en 1886 par Gauguin qui part à la recherche du grand air et sera vite suivi par d’autres artistes

 
> des initiatives artistiques ont "fait école", des mouvements artistiques réputés, par simple besoin de se différencier à un moment et à un endroit donnés, comme ces exemples
... ou comme l’école de Düsseldorf en photographie, à ne pas confondre avec l’école de peinture de Düsseldorf qui est un groupe de peintres du XIXe siècle (1819-1918) effectivement formés à l’Académie des beaux-arts de Düsseldorf) ; l’école dite de photographie de Düsseldorf groupe des photographes étudiants des artistes Bernd et Hiller Beecher à la Kunstakademie de Düsseldorf dans les années 1970, qui ont lancé les inventaires d’images industrielles en noir et blanc dans le courant de la Nouvelle Objectivité allemande (Candida Hofer, Thomas Ruff, Andreas Gursky, etc) : explications

la Cour Vitrée des Beaux-Arts, rénovée en 2009, où Giuseppe Penone a installée sa Matrice-de-Sève, un immense bois fendu remplit de sève

 

 

typique paysage de l’école de Barbizon, vers 1890, Emile Lambinet, Le Ramasseur d’osier

 

 

typique de l’école de Düsseldorf :
Thomas Ruff, série Portraits, Karina-Lehmann, 1984
(courtoisie MusPompidou)

> soyez donc à bonne école !

 Georges Maisonneuve

 

 

nos coups de coeur en une image commentée : clic 

l’historique Gruppo MID brille chez Denise René les oeuvres Ipad de Davis Hockney sont chez Lelong l’extraordinaire casse-oreilles de Zimoun au 104 Anselm Kiefer honore Rodin en son Musée les plus grands encensent l’auto à la Fondation Cartier
Silvia Bächli et Eric Hattan occupent le CCH les jeunes de la promo 2016 en leur Palais (des Beaux-Arts) le surréalisme scientifique de Peter Buggenhout à la Galerie Godin Pissarro et la nature se retrouvent au Luxembourg les Jardins fleurissent au Grand Palais
le street artiste Kongo s’installe entre 2 boutiques de luxe ! Hyber convole avec Dubuffet, dans les 2 galeries Obadia () () ()

 

 

blockbusters ou pas, ne les manquez pas :

 

> art actuel  : David Hockney, immense artiste que nous mettons au niveau de Matisse, voit une formidable rétrospective au Centre Pompidou ; pas de page complète sur Almanart en raison de restrictions imbéciles sur les images, mais plusieurs petits articles vous donnent des éclairages didactiques : d’abord ici, et puis là, et encore là pour sourire

 
 

> art actuel et philosophie  : l’art sociologique d’Hervé Fischer, un moment à déguster avec humour et philosophie, à Pompidou

 
 

> art actuel  : Africa Bamboula : la merveilleuse Fête Africaine à la Fondation Vuitton, enthousiasmante, chaleureuse, critique, innovante... un panorama des plasticiens l’Afrique Noire

 
 

> art et design contemporains  : Medusa, Bijoux et Tabous : une merveilleuse exposition sur l’art à porter, au MAMVP ; bijoux et art se mélangent, se confrontent dans un dialogue enrichissant

 
 

> photographie moderne  : la photographie vernaculaire de Walker Evans, révélée par une abondante rétrospective au Centre Pompidou

 
 

> art classique et époques plus récentes : le centenaire de Rodin est une fête qui démontre au Grand Palais que Auguste Rodin, 177 ans, est toujours vivant !

 
 

> art contemporain : la rétrospective de Karel Appel au MAMVP : une danse festive d’art brut

 

 

les belles expositions passées :

> cette exposition, vous voulez la revoir, la montrer, ou vous l’avez manquée ? la voici en résumé

 

 

à savoir :

 
> nos critères de choix des expositions
que signifient : belle époque, moderne, contemporain, actuel, avant-garde ?

> Almanart visite pour vous, ne travaille pas que sur dossiers

 

 

 

à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :

 

Foto Doc’ Collection s’ouvre à Arles

 
voici la première exposition fotofever à Arles, autour de la photographie documentaire, en collaboration avec 10 galeries partenaires

> du 03 juillet au 24 septembre 2017
entrée libre à la Fondation Manuel Rivera-Ortiz

 ? qui est fotofever  ?


 

un artiste crée la tombe de Gauguin !
 

quelle histoire !

un peintre, Pierre Bompard (1890-1962), a créé la tombe de Paul Gauguin aux Marquises...
racontée par Les Atamanes


 ? qui sont les Atamanes ?

 


 

blog à part...

 sur vos petits écrans : le blog d’Almanart !
décoiffant, incongru, sexy, people, pas sérieux quoi...

 


 

annoncez vos événements

cet espace est pour vous,
visible de nos 250 pages,
pour un montant minimum

contactez-nous


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :