la galerie des Gobelins à Paris

 

  Paris-Centre, 13è > autres lieux inattendus

 


clés : Galerie nationale des Gobelins, tapisserie Mobilier national Gobelins ; manufactures royale Gobelins, Beauvais Savonnerie)

 

les richesses de la Galerie des Gobelins

la Galerie des Gobelins a été réhabilitée en 2007 après plus de trente années de fermeture. S’y côtoient des merveilles tissées du passé comme des oeuvres de plasticiens contemporains, les époques étant réparties dans les 2 étages de la Galerie :

> des objets spectaculaires du XVIII et XIXè : soieries, porcelaines, bronzes, meubles et cristaux et surtout le tissage royal des trois grandes manufactures toujours opérationnelles : Gobelins, Beauvais, Savonnerie

> régulièrement des expositions temporaires thématiques font cohabiter au rez de chausée et parfois dans les étages, des oeuvres de tapisseries, tapis et mobiliers anciens, modernes et contemporains

 

la façade de la Galerie des Gobelins (©André Morin)
 

Galerie des Gobelins

 

 

Savez-vous que le savoir-faire des Gobelins ne se résume pas à la tapisserie et qu’ il s’étend au mobilier, au design, ainsi qu’à la création et à la restauration ?

  atelier Galerie des Gobelins
Atelier de restauration de tapisserie
(© Isabelle Bideau) ... clic=zoom

 

Galerie des Gobelins

 

une mission inchangée :

l’origine de l’enclos des Gobelins remonte à Jehan Gobelin qui, en 1447, établit sur un bras de la Bièvre un atelier de teinture.

Il est aujourd’hui dans un état proche de ce qu’il était au XVIIIè, à l’exception de la façade sur l’avenue des Gobelins.

Sa mission n’a pas changé : après avoir été le garde-meuble de la Couronne, il est devenu le Mobilier national.

 

galerie du rez de chaussée
clic=zoom (courtoisie GMA)

 

soutenir la création contemporaine

  Martine Aballéa  

a toujours été l’objectif de cette institution : "nous le faisons depuis 3 siècles" dit Arnaud de Lavernée, directeur de ce lieu.

 

tapisserie des Gobelins, d’après
Gérard Garouste, 2003>>
<< Martine Aballéa , 2004, Fauteuils
de Jour et de Nuit (courtoisie G.Gobelins)
  Gérard Garouste

 

visitez !

prenez l’ascenseur dès l’entrée pour commencer en haut, puis descendre par l’escalierdu fond, qui donne une très belle perspective sur la galerie ; sauf si un eexposition temporaire vous recommande de commencer en bas.

 
à l’entrée, derrière un lustre
des années 50, une tapisserie
d’après Gérard Traquandi
(courtoisie G.Traquandi)
clic=zoom
Gérard Traquandi
              Alberola
tapisserie de la Savonnerie,
d’après Alberola, "Surface...",2003
(courtoisie G.Gobelins)

 

Dans la partie contemporaine vous avez une vue complète des formes de création, passant par exemple d’une tapisserie de Garouste réalisée par les Gobelins, à une autre de Raymond Hains réalisée à Beauvais, à des fauteuils en tapisserie de Martine Aballéa, à un tapis de Portzamparc, puis à un bureau de Frédéric Bruyant, selon les pièces exposées.

 

  Raymond Hains   Raymond Hains
tapisserie de Beauvais,
d’après Raymond Hains, 2005 (courtoisie G.Gobelins) clic=zoom

 

  Monique Friedmann  

Avant de sortir ne manquez pas de lever les yeux sur l’oeuvre de Monique Frydman : le Mur des Lisses, qui illumine l’escalier de l’entrée.

 

Monique Friedmann,"Les Lisses", 2007
(courtoisie M.Frydman et G.Gobelins)

 

C’est une oeuvre allégorique, car cet "entrelacement d’arabesques, de lacis, de rinceaux et de boucles dessine une ornementation baroque, parabole du fil de la tradition ininterrompue du tissage... un chemin qui traverse le siècle jusqu’à notre modernité" !

 

 

 

pratique :

42 av des Gobelins, 13è
01 44 08 53 49
M° : Italie ou Gobelins
12:30 à 18:30 fermé lundi

> site

> une exposition temporaire

 

 



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :

 

Foto Doc’ Collection s’ouvre à Arles

 
voici la première exposition fotofever à Arles, autour de la photographie documentaire, en collaboration avec 10 galeries partenaires

> du 03 juillet au 24 septembre 2017
entrée libre à la Fondation Manuel Rivera-Ortiz

 ? qui est fotofever  ?


 

un artiste crée la tombe de Gauguin !
 

quelle histoire !

un peintre, Pierre Bompard (1890-1962), a créé la tombe de Paul Gauguin aux Marquises...
racontée par Les Atamanes


 ? qui sont les Atamanes ?

 


 

blog à part...

 sur vos petits écrans : le blog d’Almanart !
décoiffant, incongru, sexy, people, pas sérieux quoi...

 


 

annoncez vos événements

cet espace est pour vous,
visible de nos 250 pages,
pour un montant minimum

contactez-nous


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :