découper du papier à dessin

 

 

Question subsidiaire à l’encadrement d’une oeuvre sur papier ou d’une photo :

Est-ce possible de découper, reformatter le support de l’oeuvre ?
Comment le faire ?

 

Le découpage numérique suit un tout autre procédé
qui peut prendre beaucoup plus de temps :
Wang Du, ST, 2007
(courtoisie Galerie Godin)

 

> toutes les fiches pratiques

> glossaire

focus : découper couper entourer reformatter oeuvre d’art sur papier, découpage papier

 

pourquoi découper ?

dans le cas d’une oeuvre sur papier que vous avez acquise (dessin, multiple, photo...), trois cas peuvent se présenter à vous qui souhaitez par exemple mieux l’encadrer :

> l’oeuvre est détériorée sur les bords et serait valorisée esthétiquement, voire rajeunie, par redécoupage (note : une autre solution est d’utiliser un passe-partout pour masquer les parties abîmées)
> l’oeuvre ne rentre pas dans un cadre standard ou un cadre disponible, à quelques petits centimètres près (et les cadres sur-mesure coûtent plus cher)
> l’oeuvre apparaît moche ou perdue au centre de bordures blanches très exagérées, etc.

 

l’artiste n’est pas toujours soigneux :

> il arrive qu’il fasse une petite oeuvre sur un grand papier simplement parce qu’il l’a sous la main : croquis spontanné sur le premier papier trouvé, étude faite sur une nappe de café...
> l’artiste a confié sans précision particulière la reproduction d’un multiple à un éditeur, qui a pris un papier standard sans se poser de question
> ou l’artiste lui-même n’accorde pas vraiment de valeur au support
> la réalisation technique de l’oeuvre n’est pas parfaite : cadrée au pifomètre, papier mal coupé, taché...

 

Si la réalisation technique d’une sérigraphie ou d’une lithographie est négligée (mal centrée, mal découpée...), alors vous êtes aussi libre que l’artiste ou l’éditeur : une oeuvre n’est pas une icône ! 

Vous voyez fréquemment des tableaux dont la bordure est négligée par l’artiste, alors pourquoi le même prendrait-il des précautions pour une oeuvre sur papier, de moindre valeur ?

Mais attention : s’il y a une raison artistique à ce que les bords soient ce qu’ils sont, soyez respectueux de l’intention de l’artiste  ; une grande surface blanche autour du motif central peut faire partie de sa démarche

 

ne le faites pas :

évidemment ne découpez pas le support :

> d’une oeuvre de valeur ou ancienne (où la marque du temps sur le support fait partie du "charme")
> d’une oeuvre répertoriée ou connue du marché ayant un pedigree ; si telle quelle elle vous déplait, vendez-là, ne la modifiez pas, ce serait considéré comme une détérioration qui diminuera sa valeur et pourrait perturber sa description officielle dans les catalogues ; en cas de doute, demandez à l’artiste
> juridiquement vous ne pouvez pas modifier un support qui fait partie intégrante de l’oeuvre, cela la dénature et vous n’en avez pas le droit ; bien sûr cela n’a pas de conséquence pratique dans le cas de multiples à grande diffusion...

 

 

 

comment bien découper un papier :

les papiers pour dessin ou pour l’édition sont facilement découpables, par exemple les papiers Arches à couches multiples qui peuvent se couper en faisant de jolies franges.

 
En pratique :

> pour obtenir des bords nets :
coupez au massicot ; ce n’est pas très esthétique mais cela convient bien aux photos

> obtenir de jolies petites franges :
arrachez à la main : avec une règle rigide et absolument droite, pliez le papier à 90° dans un sens, retournez-le et faites pareil dans l’autre sens ; pliez-le à 180° dans un sens, puis dans l’autre ; lissez avec le dessus de votre ongle ; retournez l’oeuvre face contre la table (propre !) et, par toutes petites touches, arrachez progressivement la bordure

> obtenir de grandes franges pour des grands formats :
arrachez à la main : en pliant très peu le papier, l’oeuvre étant face à vous, en haut (pour que la frange apparaissant côté oeuvre soit au 1er plan et non en arrière plan, montrant les couches intermédiaires du papier), arrachez directement mais doucement la bordure en vous guidant du pouce placé près de la ligne de coupure

> précautions :
 - exercez-vous d’abord sur du papier non utilisé
 - si vous faites des petites marques de repère au crayon (pas au stylo !), veillez à les effacer des deux côtés du papier : passez la gomme dans le sens intérieur-extérieur uniquement
 - n’essuyez jamais avec la main, mais avec un pinceau doux
 - généralement, les petites franges sont pour les côtés et le dessus, les grandes pour le bas de l’oeuvre.

 

 

 

 

 voyez aussi :



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :

 

Foto Doc’ Collection s’ouvre à Arles

 
voici la première exposition fotofever à Arles, autour de la photographie documentaire, en collaboration avec 10 galeries partenaires

> du 03 juillet au 24 septembre 2017
entrée libre à la Fondation Manuel Rivera-Ortiz

 ? qui est fotofever  ?


 

un artiste crée la tombe de Gauguin !
 

quelle histoire !

un peintre, Pierre Bompard (1890-1962), a créé la tombe de Paul Gauguin aux Marquises...
racontée par Les Atamanes


 ? qui sont les Atamanes ?

 


 

blog à part...

 sur vos petits écrans : le blog d’Almanart !
décoiffant, incongru, sexy, people, pas sérieux quoi...

 


 

annoncez vos événements

cet espace est pour vous,
visible de nos 250 pages,
pour un montant minimum

contactez-nous


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :