l’artiste le plus doué de sa génération

 

la littérature est la culture chérie des français ; frustrant, n’est-ce pas ? Mais non : nous aussi avons nos Goncourt, mais de la bêtise.

A partir d’élucubrations lyriques et analyses farfelues dont les plumitifs de l’art abreuvent opuscules, catalogues, blogs ou éditions d’art, nous avons créé le Curriculum Vitae de Ivan Sacroute, notre artiste préféré, afin d’éclairer de manière aveuglante son oeuvre imaginaire !

 
  > sommaire de l’humour

> accueil d’Almanart


images : clic=zoom lorsque possible

 

le pâté Sacroute (dossier de presse)

Note : ce dossier de presse a été composé par Almanart à partir de centaines de critiques
artistiques et documents de presse reçus et de leur redondante et burlesque phraséologie

 

l’artiste Ivan Sacroute est l’un des artistes les plus doués de sa génération ; il a été découvert par le galeriste Leuilvif au Salon de Collineverte (Paris), heureux de présenter sa première exposition dans sa Project Room du Marais au 6è étage sans ascenseur.

Déjà connu pour sa Moto-Ciklette (installation mobile, 2011, technique mixte, 150x160x25) Ivan Sacroute conçoit un univers complexe mêlant peinture, sculpture, photo, vidéo et course à vélo.

 

Un travail qui se situe entre abstraction et figuration (illustrations), une oeuvre protéiforme exigeante, imprégnée de références autobiographiques, politiques, scientifiques et sportives. Ses oeuvres convoquent l’intrigue, allant d’une chronique de la vie sociologique, biologique et archéologique, aux associations métaphoriques teintées d’une critique alambiquée.

<< oeuvre abstraite de Ivan Sacroute (peinte par son âne, voir ici)
portrait de Mme Sacroute>> (en fait peinte par Vallotton, voir ici)

Ivan porte un regard à la fois ironique et poétique sur les rapports transformés de la nature par l’au-delà, qui échappent à toute normalité ; il détourne les symboles de la société de consommation et interroge l’image à travers ses représentations réversibles. Il donne à voir (mais c’est pas gratuit) un vide où le paysage est délicatement évoqué, où l’ensemble interpelle un rapport architecturé au réel : ainsi ses tableaux nous interrogent par leur mise en abyme* de la peinture.

Par l’altération des formes et des dimensions, il fait basculer les visions familières vers des énigmes visuelles décalées.

Dans leurs Conversations d’Outre-tombe, Roland Barthes et Gilles Deleuze évoquent le travail d’Ivan Sacroute comme une "prise de conscience de la position post-moderne dans les grands paradigmes de l’histoire de l’art".

 

* l’art s’abime :
> Wiki : "mise en abyme" (ou abysme ou abîme) : procédé représentant une œuvre dans une autre du même type, par exemple en incrustant une image en elle-même
> Larousse ou Robert : abyme y est absent dans cette orthographe, mais sous "abîme" : profondeur sans limite, insondable, impénétrable
> conclusion : la "mise en abyme", fréquente en art, est un locution pseudo-savante erronée, dans l’intention probable de démontrer l’inculture du lecteur…

Pour sa participation à la future biennale de Petchang, Ivan Sacroute étudie une installation faite d’une cocotte de 10 mètres de diamètre gorgée de nouilles géantes où le regardeur, invité à entretenir le feu, devient acteur ; une oeuvre emblématique, critique grinçante de la société de consommation chinoise, qu’on espère censurée pour favoriser sa communication internationale et la céder à un mécène dissident pour 1 M$.

> Ivan Sacroute est nominé au Prix de l’AAA (Association Artistique des Agioteurs), pour son oeuvre rhizomatique ; il figure déjà dans de nombreuses de collections publiques et privées

> de formation autocrate, Ivan Sacroute vit et travaille à Montreuil (Paris) où grenouillent les artistes émergents ; après avoir séjourné un an à Berlin, avoir exposé au PS2 de NY, sa visibilité le conduit à ouvrir un atelier à Ivry (Paris) où sont établis les artistes ayant émergé


 

vous aussi, générez votre dossier artistique !

 

même pas besoin d’écrire, il vous suffit d’appuyer sur un bouton après avoir entré quelques paramètres
Personne ne vous le reprochera : l’amateur d’art qui ne regarde que les images vous lira en diagonale comme il le fait sous peine d’endormissement ; les journalistes et critiques d’art n’y verront que du feu, puisque certains semblent faire pareil (ou presque).

Alors ne vous gênez pas : générez votre dossier artistique, c’est gratuit, en anglais (c’est bien mieux, cela fait "international" même si vous ne parlez pas coin-coin) sinon, pour traduire en français, utilisez un logiciel de traduction automatique, ce sera encore plus rigolo !

commencez ici !

 

 



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :


 

parmi les Petits Maîtres de la peinture :
 

Denis Geoffroy-Dechaume (1922-2012)
un "clacissisme raffiné"


en exposition virtuelle aux Atamanes


 ? qui sont les Atamanes ?


 

fotofever au Carrousel du Louvre

 
"la" foire de la photo contemporaine
sera au Carrousel du Louvre
du 10 au 12 novembre

un succès annoncé : déjà 70 % de galeries fidèles, 30% de nouvelles et 60 % de galeries étrangères

 ? qui est fotofever  ?


 

oh, la belle rentrée !

au Géant des Beaux-Arts, jusqu’au 23 octobre 2017

> qui est Géant des Beaux-Arts ?


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :