le labyrinthe du Marché aux Puces de Saint-Ouen

 

Les Puces de Saint-Ouen sont en lente mais profonde métamorphose : du marché aux puces bricolo et vieilles valeurs en cohabitation serrée avec de prestigieux emplacements, il passe inexorablement à une double séparation : celle entre les cahutes traditionnelles et les espaces-galeries, celle entre les antiquités et le design moderne et contemporain.
Suivez avec nous, au fil des ans, cette mutation du plus grand marché du monde de l’occasion de la décoration et de la collection

 

le grand paris

 

> accueil d’Almanart

  reportage septembre 2015 lors de la fêtes de la Lumière,
mise à jour fin 2016

focus : marché aux puces de Saint-Ouen Paris, brocantes antiquités d’occasion, collection décoration design moderne contemporain

 horaires particuliers : voir le plan et les "informations pratiques"

 

Finis, ou presque, les amoncellements épars d’objets, les cahutes en désordre où il était bon de fouiner dans la poussière, la gouaille des Parigots antiquaires ou presque, et même l’affût au petit matin avec lampe de poche au cul des camionnettes livrant leurs trésors... cela date d’il y a quarante ans, l’époque des Halles de Paris ! Les "puces" actuelles deviennent concurrentes des galeries design et vintage du Marais qui, avec les changements en cours, vont avoir du mal à résister sinon se délocaliser ici ; cela a déjà commencé

 

 

 

dans le labyrinthe des Puces de Saint-Ouen

 
pour l’étranger la 1ère difficulté du marché aux puces est celle de l’accueil : il n’y en a aucun ; la 2ème est l’accès -qui se mérite !- mais dès que le b...azar hideux et folklo des environs du périph’ est franchi, l’entrée par la rue des Rosiers est simple : c’est tout droit

 

> no panic : sortant du métro Porte de Clignancourt, vous tombez sur une brasserie extérieurement un peu trash : erreur, c’est un lieu bobo soigneusement désordre et chaleureux

> puis filez droit 50m et enfilez la rue des Rosiers (qui n’en a aucun) en longeant quelques étals typiquement "marché aux puces"...

... tel qu’il est (encore) depuis des décennies, que vous trouvez donc à l’entrée puis un peu partout

 

> le 1er grand marché rencontré est le Malassis, architecture hideuse qui plairait aux chinois ; il protège de la pluie (très appréciable) environ 50 magasins très divers

> dont Les Trésors de Perse qui a invité cette danseuse du ventre -qui n’est pas à vendre- pour le vernissage de septembre 2015

> juste à côté, le parking public le plus pratique

 

 

> à peine plus loin sur la droite, en face de la Chope des Puces (minuscule bar à jazz), s’ouvrent les anciens Ateliers Steinlitz ; une vaste cour plutôt rugueuse malgré une buvette, accueille les magasins Mlle Steinlitz, la Galerie de design GAM, Habitat "Vintage" (si, si !) et l’immense Galerie d’art actuel Untilthen : il n’y a plus que de l’occasion aux "puces" !

 

 

> le marché Serpette est de loin le plus vaste, composé de rues tracées au carré, couvertes au centre, et même d’une place volontiers festive

> le marché Paul Bert s’y rattache ensuite, sorte de mini village formé de charmantes petites maisons qui abritent, désormais, des galeries de design vintage, moderne et même contemporain

 

à suivre avec :
 le shipping de IFL-Camard, quelques petites adresses particulières ou typiques, les coins moins connus...

 

savez-vous que l’Ecole des Beaux-Arts de Paris y a une grande annexe technique, Cap St-Ouen ?

 

 

 

 

 

les formidables évolutions à venir

 
désolé, c’est tout pour le moment, la suite à suivre bientôt, merci de votre patience !

 

(courtoisie Office du Tourisme de Saint-Ouen)
voir le plan complet

en pratique :

 

Office du Tourisme
30 av Gabriel Péri
93400 Saint Ouen
Tél. : +33 (0)1 40 11 77 36
contact@marcheauxpuces-saintouen.com

 

> ouverture :
samedi 9 :-18 :, dimanche 10 :-18 :, lundi 10 :-17 :

 

> le site

 

 



à vos petits écrans !

  > le blog d'almanart : curiosité, humour, people, sexy...
 

 

annonces d'événements :


 

parmi les Petits Maîtres de la peinture :
 

Denis Geoffroy-Dechaume (1922-2012)
un "clacissisme raffiné"


en exposition virtuelle aux Atamanes


 ? qui sont les Atamanes ?


 

fotofever au Carrousel du Louvre

 
"la" foire de la photo contemporaine
sera au Carrousel du Louvre
du 10 au 12 novembre

un succès annoncé : déjà 70 % de galeries fidèles, 30% de nouvelles et 60 % de galeries étrangères

 ? qui est fotofever  ?


 

oh, la belle rentrée !

au Géant des Beaux-Arts, jusqu’au 23 octobre 2017

> qui est Géant des Beaux-Arts ?


 

suivez nous  :  petits écrans :

 

 

Plans et itinéraires du Grand Paris :
Où sont les quartiers d'art ?

 

 

 

Le "Petit Mot" : 10 micro-newsletter/an, gratuites

abonnez-vous, entrez ici votre ad mel :

aucune autre information n'est demandée

 

 

 

 

Mesure d'audience par :

 

 

 

 

 

Le "Petit Mot"
Abonnez-vous, ici
entrez votre mail :

10 newsletter/an, gratuit

 

 

 

 

 

 

nos partenaires :

 

 

 

nos amis en art et design :